En Mai fait ce qu’il te plait!

A conditions que le temps le permette !

Pas évident de travailler au jardin qu’il soit d’agrément ou potager.

Entre froid, pluie et gelée encore bien présente la patience est de rigueur!

En attendant les « grands travaux » on traficotte…

J’ai cueilli les premières orties jeunes et tendres pour préparer un purin d’ortie .

500 gr d’orties coupées finement et 5 litres d’eau de pluie mise à macérer dans un seau. Le tout couvert et pour normalement une dizaine de jours…

C’est un engrais 100% naturel, un répulsif pour divers nuisibles et un activateur de composte.

Quand la macération ne « bullera » plus, je pourrai la filtrer ( un vieux bas nylon sera utile !) Les résidus sera déposé sur le tas de composte & la solution conservée dans une bouteille en plastique stocker  à l’abri de la lumière.

ATTENTION : Il faut diluer le purin d’ortie avant l’emploi sous risque de voir brûler ses  plants!

La proportion est de 500ml pour 5 litre d’eau de pluie concernant ma préparation ( en général on fait 1kg/10L)

Je pourrai ensuite l’utiliser comme fertilisant en arrosage et répulsif en pulvérisation.

Purin d'ortie en macération

Un tit lien pour la fabrication, l’utilisation & propriétés des purins ici

 

Pour le reste…. à part tondre un peu la pelouse, j’ai refais le tas de compost qui prenait l’allure d’une tour dangereuse.

J’ai rajouté un « étage ». Ensuite j’ai refais des couches en alternant le compost et de la paille séchée. Ce qui me donne mnt un beau tas bien carrée.

Vue de face

Compost "reconstitué" vue de face

 

 

 

 

 

 

 

Pour ceux qui se poserait (encore) la question, j’y ai mis mes déchets de cuisines, la première tonde, et de la paille. => Cela ne sent pas ( odeur de sous bois un peu forte mais pas désagréable). Dj bien colonisé par une multitude de vers, d’araignées ( YEURK :s ), limaces qui là ne m’ennuient  pas ! Et autres bestios…

 

Vue de haut :

Et vue d'en haut ~ prêt à recevoir une nelle couche de "mouillé"

 

 

La paille permet d’avoir une couche sèche entre les couches « vertes » ou humides et cela protège aussi de

renards qui avaient décidés que c’était un super garde-manger !

 

 

 

 

J’ai semé mes premières princesses et comme j’en avais marre de voir les oiseaux venir se nourrir de mes « aides » en faisant fouttoir ds mes carré, j’ai bricolé rapidos une protection avec le reste de grillage à poule que j’avais et des tuteurs.

 

Certes c’est pas joli mais au moins mes vers sont protégés et mes semis aussi !

 

 

 

 

Et voilà ce que donne mon petit potager  après deux mois ….

Deux mois après les premiers semis ....

Sur la gauche j’ai dj posé le reste d’ortie en vue du repiquage des tomates. Les petits pois montent doucement mais surement, les oignons grandissent petit à petit, Haricots verts et beurres semés, de même que betteraves & navets. La coriandre est envahissante….

Laisser un commentaire

Articles similaires

Plus d’un an…

De silence et pourtant le « pote âgé » et moi n’avons pas chômé. Il est l’heure après ces deux premières années de cultures de faire un petit bilan.